La présidente de L’ONG MOACOSI s’est rendue à Mbouloum région de Fatick département de Foundiougne, sur la route nationale N° 5 entre Passy et Sokone.
Madame la présidente de l’ONG MOACOSI très engagée par la scolarisation des enfants et surtout vu la position géographique de Mbouloum qui est l’une des principales sorties des îles du Saloum, lieu de départ des jeunes pour l’émigration clandestine et dangereuse par les pirogues.
A travers cette localité, avons constaté le collège d’enseignement moyen dans un état piteux, sans clôture et des classes en palissade.
Malgré cela madame la principale a abattu un excellent travail qui fait sortir 80% au brevet d’étude et la meilleure élève admise au lycée d’excellence de Diourbel provenait de cette école.
Très émue après avoir appris cela, la présidente de l’ONG a rendu visite à la principale du CEM dans le but de l’encourager et la soutenir.
En Novembre 2017 lors de la Quinzaine de la solidarité internationale dans notre département du Val De Marne en France nous avons invité Mme Ba Khady à venir exposer les difficultés que rencontrent le CEM qui couvre 10 autres villages environnants.
Suite à ce voyage l’ONG s’est mobilisé et a sensibilisé les jeunes à participer au chantier. Beaucoup de bénévoles comme TEP BATIMENT, Jeunes de Val De Marne, les Élèves Ingénieurs des Arts et Métiers de Chalon Sur Saône et des jeunes du Sénégal ont répondu.
L’ensemble des bénévoles cités ci-dessus s’activent sur le terrain pour collecter des fonds.
Et au mois de juillet 2019, tous se rendront à Mbouloum pour la pose de la première pierre de la construction de Collège d’Enseignement Moyen de Mbouloum
Au mois de Mai 2018 l’ONG s’est rendu à Mbouloum dans le but d’échanger avec le corps enseignant, le maire de la commune, le chef de village, les femmes et les jeunes. La rencontre nous a permis de noter plusieurs doléances telles que : 

  1. Le développement de l’économie social et solidaire
  2. L’alphabétisation et la formation.
  3. Une ambulance, matériels et des médicaments pour l’hôpital.

L’ONG a pu les organiser en réseaux. Une calebasse instaurée dans le but de leur permettre de collecter des fonds sur cotisations hebdomadaires et s’auto-financer après.
Le reste des doléance est suivi de près par l’ONG qui sensibilisent les futurs partenaires, donateurs, la jeunesse et toutes les bonnes volontés du Nord et du Sud dans le but de pouvoir les accompagner

Galerie photo

Paiement en ligne sécurisé

Projets Mbouloum

Montant de votre Don

Sélectionnez la méthode de paiement
Informations personnelles

Total du don : 1€